Comment encourager votre bébé à jouer tout seul ?

Comment encourager votre bébé à jouer tout seul ?

Les tout-petits sont fous de leurs parents… aux yeux de votre bébé, vous êtes la personne la plus cool qui n’ait jamais marché sur la planète. C’est pourquoi, quand vient le temps de jouer, ils réclament toute votre attention. Vous êtes le compagnon de jeu ultime !
Aussi flatteur que cela puisse être, apprendre à jouer seul aide les jeunes enfants à devenir des êtres indépendants. Sans oublier que vous avez parfois besoin d’une petite pause… après tout, un bambin qui joue joyeusement vous donne l’occasion de plier le linge ou de préparer le déjeuner. Alors, comment commencer à encourager les jeux indépendants de votre petit ?

Apprendre jouer avec patiemment avec l’étirement de la patience

Pour habituer votre enfant à jouer de façon autonome, essayez ce petit jeu d’étirement de patience. L’étirement de patience est une méthode que l’on utilise pour apprendre aux tout-petits à attendre patiemment et à contrôler leurs impulsions… C’est aussi la base d’une des techniques d’entraînement au sommeil, le « Twinkle Interruptus », pour les enfants qui ne veulent tout simplement pas aller au lit. Avec cette méthode, vous étirez progressivement la capacité d’attente de votre enfant…

Voici comment procéder : Lorsque votre enfant vous demande de jouer avec lui, commencez à jouer comme d’habitude. Puis, à mi-parcours, dites : « Oh ! Maman a oublié quelque chose, je reviens tout de suite. » Et, détournez-vous pendant que vous faites semblant de faire quelque chose pendant 5 secondes. Ensuite, retournez-vous et félicitez immédiatement votre enfant en lui disant « Ouah, merveilleuse attente ! »
Petit à petit, allongez le temps d’attente de plus en plus (10 secondes à 30 secondes à 60 secondes, et ainsi de suite). Si vous vous entraînez fréquemment, votre enfant s’habituera à jouer sans vous.

Réglez une minuterie

Une autre approche : Utiliser une minuterie. Pendant une période de jeu calme, montrez à votre enfant comment fonctionne le minuteur (« Quand M. Dinger sonne, maman revient vite, et pendant que tu attends, tu peux t’amuser comme un fou !) Lorsque la minuterie sonne, revenez tout de suite et félicitez votre enfant. Augmentez progressivement la période d’attente.

N’interrompez jamais un jeu indépendant de votre enfant

Et, en plus de former votre enfant, vous devrez peut-être vous former vous même ! Lorsque vous voyez votre enfant se débattre, jouer avec quelque chose de « sale », ignorer un jouet que vous pensez qu’il aimerait vraiment ou faire du désordre, vous pouvez être tenté de vous interposer. Essayez de combattre cet instinct ! Plus vous vous y mêlerez, plus il sera difficile pour lui de s’habituer à jouer de manière indépendante. Il peut s’attendre à ce que maman ou papa interviennent, ou bien compter sur eux pour le faire.

Si l’apprentissage du jeu autonome est un processus progressif, il s’agit d’une compétence précieuse à maîtriser pour les tout-petits… et elle peut aussi être utile aux parents. En effet, à mesure que votre enfant apprend à bricoler en solitaire, vous pouvez vous attaquer à plus de choses sur votre to do list!

Inspiration : happiestbaby